mardi 11 septembre 2007

Installation à Moscou


Cette fois ça y est, le déménagement rue de Moscou est terminé. On a installé la machine à tampon, qui ressemble un peu à une friteuse industrielle, dans un recoin de mon nouvel atelier. On a hissé la presse à vis à dos d'homme jusqu'au quatrième étage en poussant des râles effrayants. J'ai rangé comme j'ai pu et je m'attelle à la préparation d'une prochaine exposition, au musée des Arts Décoratifs de Paris.

J'ai pris la photo ci-contre avec mon téléphone, ce qui explique en partie sa piètre qualité. L'ordre relatif de cette pièce n'est que très provisoire, puisque je suis doué d'un talent quasi surnaturel pour mettre un bordel noir partout où je travaille.