mardi 2 octobre 2007


Tampon fait main, gravé dans des gommes à dessin qui trainaient dans ma trousse. Motif diabolique inspiré d'un démon en bois peint vu quand j'étais môme au Pays Basque. Si vous n'avez que ça à faire et que vous allez faire un tour à Bayonne, la chose est visible au musée Basque. Enfin, je dis ça, c'est pour la frange très réduite de la population qui aime les diables en carton et qui passe ses vacances dans le Sud-Ouest.
Boîte en carton habillée en papier lokhta rouge vif.