mercredi 6 février 2008

Brûlons les livres à la con.



Devant la surproduction éditoriale qui engloutit nos librairies sous une marée de livres plus ou moins grotesques, le Tampographe s'interroge et trouve des réponses qui redresseront notre économie en ce contexte de choc pétrolier.

Le Tampographe le proclame: brûlons les livres pour produire de l'électricité et faire tourner les usines. Par exemple, la combustion d'un livre de Jul sur Sarkozy et Carla Bruni alimenterait une machine à coudre le temps que l'opératrice réalise trois bleus de travail, actionnerait une emboutisseuse à inox le temps de produire un services à fondue complet, et chaufferait une presse à tampons assez longtemps pour vulcaniser 10 tampons!!!

Camarade, participe à l'effort de redressement de l'édition et de l'industrie de France. Achete le tampon "Ne jetez pas ce livre dans la nature, mettez-le directement à la poubelle. L'énergie issue de la combustion de ce livre peut alimenter une ampoule de 60 watts pendant 10 minutes".
Entrez dans une librairie et tamponnez-en les couvertures de tous les livres à la con que vous y trouverez: vous verrez rouler sur le visage de votre libraire de grosses larmes de gratitude.