samedi 29 mars 2008

Mon atelier en fin de semaine.




Très beau bordel de fin de semaine dans mon atelier. J'ai installé des étagères sur les murs, mais je trouve bien plus pratique de mettre mes affaires directement sur le sol et sur ma machine à graver dont on aperçoit le clavier de programmation. En voulant enjamber un sac de plâtre et une pile de cartons d'expédition, je suis tombé sternum en avant sur l'angle saillant du couvercle en acier de ma machine, et j'en suis resté assez contrarié. Je vais ranger un peu et me mettre du mercurochrome sur le sternum.
Je recherche depuis quelques jours une graveuse laser CO2, plus pratique, moins encombrante et plus propre que ma machine à photopolymères. C'est pas aisé à dénicher. Tous les tampographes se convertissent à la gravure laser et au tampon numérique, et il est de plus en plus difficile de trouver des consommables pour la technique que j'utilise. Le laser est plus lent, mais il permet de graver toutes sortes de matières, et de découper les pièces de caoutchouc sans avoir recours à de fastidieuses séances de découpage aux ciseaux.
Je me dessine une gidouille en mercurochrome sur la bouzine.