lundi 14 avril 2008

01:52 du matin, soupir de satisfaction rue de Moscou


J'ai fini par venir à bout du désordre de mon atelier.
Je vais pouvoir m'employer à remettre le bordel là dedans dès demain à la première heure.
En attendant je traîne dans ce paradis d'ordre et de propreté, sans me décider à aller me coucher. Demain je cuis du caoutchouc pour des commandes de tampons.
Le livre tampographique prend du retard, les journées sont courtes et l'année passe à une vitesse terrifiante.