lundi 9 juin 2008

Marché de la poésie

Le Tampographe est de sortie. Il sera présent au marché de la poésie, sur le stand du Frémok qui veut bien lui prêter un bout de table. Ce truc est programmé du 19 au 22 juin, ça sera une bonne occasion de prendre un peu l’air, tant les vapeurs de caoutchouc, ces temps-ci, me donnent la colique.
La poésie c’est pourri, ya pas pire que cette saloperie, et surtout ya rien de plus puant et méprisable qu’un poète ( à part peut-être un mime, un jongleur amateur, un musicien de rock, une directeur artistique de chez Bayard, une prof de danse classique, un psychologue scolaire, une galeriste, un journaliste culturel dans un journal local, un libraire de bande dessinée, un clown, un ami des animaux, un collectionneur de bande dessinée érotique) mais la perspective de glander quelques jours place Saint Sulpice me réjouit pourtant l’âme. Si vous passez par là, n’hésitez pas à venir me dire bonjour, vous me reconnaîtrez facilement, je suis un petit rouquin coiffé avec des tresses africaines, souvent habillé en rouge et j’ai un fort accent alsacien.