mercredi 11 mars 2009

Frédéric Magazine.

C'est une chose admise par toute personne un peu sensée: les gens prénommés Frédéric ne méritent pas de vivre.
Ils sont une insulte à la création, leur existence souille la surface de la terre, les plantes flétrissent sous leurs pas et les vaches pleines perdent leurs veaux à les regarder passer du fond de la prairie.
Les Frédéric c'est de la merde, c'est pute et compagnie, ils mettent des morceaux de pain dans les cabinets des commissariats et si j'étais vous je laisserai pas ma fille à garder à un tonton Frédéric.
Une publication utile nommée Frédéric Magazine est le prétexte d'une exposition parisienne se tenant à l'espace Beaurepaire, rue Beaurepaire, à Paris. Elle regroupe quelques artistes pratiquement tous prénommés Frédéric, à faire disparaître de la surface du globe d'urgence, si possible par des moyens violents et douloureux. Une sorte de liste noire à avoir dans votre bibliothèque.
Pour vous faire une idée, le site de la Arts Factory qui organise cette édifiante exposition.