mercredi 23 septembre 2009

Calmants pour éléphants

Dans un accès subit de sociabilité provoqué par un nouveau traitement psychiatrique, j'ai ouvert les commentaires de ce blog. Le résultat ne s'est pas fait attendre, de nombreux messages plus ou moins débiles ont fleuri sur ma page. Je ferme les commentaires à nouveau, ça sert à rien.
Merci à l'excellent Guillaume Lab de m'avoir ouvert les yeux!