dimanche 7 février 2010

Dimanche de droite

Après la bombe, au beau milieu d'un hiver nucléaire qui durera depuis 100 000 ans, quand il ne restera plus que des rats et des arachnidés géants, quand la surface de l'Europe ressemblera à un vaste évier radioactif, le VIIIème arrondissement sera toujours de droite.
J'ai traversé en courant les deux rues qui séparent ma chambre de mon bunker d'Acier et je m'enferme à clef. C'est encore un atroce dimanche sorti du cul du diable, il est 11h30, il n'y a personne dans les rues, hormis de grosses pourritures de pères de famille quinquagénaires et leurs grosses putes de droite en bottes d'équitation.
Je n'ai pas envie de travailler mais je continue à faire de nouveaux bons points. Je travaille sur mon livre tampographique, je corrige des fautes typographiques, et cherche des images de flower popping sur internet. C'est une discipline du porno qui consiste à conserver un anus dilaté au maximum après une pénétration. Il y a apparemment peu de gens capables de faire cette figure acrobatique.