jeudi 22 juillet 2010

Photomatons trouvés.

Photomatons récoltés à Bordeaux en 1993. J'en scanne quelques uns parmi mes préférés.
Je les ramassais vers la rue Sainte Catherine, dans un passage couvert qui se trouve pas loin de la place de la Comédie. J'avais pris l'habitude de passer là plusieurs fois par semaines et j'étais rarement déçu.




Une bourgeoise bordelaise assez typique de la fin du XXème siècle, avec sa décoloration et sa veste bling bling. Prise en train de mettre des pièces dans le photomaton.



Bordelaise décolorée là encore. Accident au développement ou transe médiumnique. Cette femme semble sécréter un ectoplasme par les narines.



Un reste de salade sur les dents ou un tic nerveux.



Double portrait déchiré en petits morceaux et éparpillé sur une grande surface. J'ai passé un long moment à tous les rassembler.



Huit photos d'un même monsieur malchanceux avec la technologie, trouvées en une seule fois. Sans doute ma plus belle prise.



Flash déclenché trop tôt.