mardi 9 novembre 2010

XXXXXXXXL



Je mets en page des planches de bons points qu'on pourra découper pour offrir aux amis et à la famille, je viens de revenir à mon atelier après avoir fait un tour sous la flotte.
La rue du Repos est jonchée d'ordures et de meubles abandonnés. C'est un endroit peu fréquenté, qui sert de décharge aux gens du quartier. On y trouve des meubles cassés, des sacs de gravats, des télés à tubes cathodiques devenues obsolètes, des matelas imbibés d'urine, des jouets crasseux, des vêtements sportswear des années 90 entassés dans des cartons se liquéfiant sous les averses. Les corneilles du cimetière éventrent les sacs poubelles pour en fouiller le contenu du bout de leur bec. Ça se répand un peu partout et je rentre chez moi en slalomant entre les tas d'immondices, d'épluchures, de couches culottes usagées, de contenus de cendriers. Les arbres du Père Lachaise perdent leurs feuilles, la rue prend des airs de dépotoir sauvage dans un sous-bois.
De retour chez moi je commande des slips pour homme en taille XXXXXXXL. Non pas que je désire tellement grossir du cul, non, je tiens à mes fesses telles qu'elles sont, mais je dois customiser des slips. Un peu comme du tuning, mais avec des slips. Le XXXXXXXXL c'est pour que ça soit d'un format qui impose déjà en soi le respect, et pour avoir un grand espace à investir. Je choisis donc un modèle Kangourou 100% coton pour le confort avec une ouverture à droite sur le devant.
J'ouvrirai mes portes vendredi de 14h à 18h30.