jeudi 18 octobre 2012

Cul Nul





Anne Baraou m'a appelé un jour pour me demander quel était mon pire souvenir de sexe. J'ai été un peu étonné par la question. On aimerait plutôt oublier les plans cul les plus déprimants, les coucheries de fin de cuite, les partenaires lourdingues qu'on regrette d'avoir invité(e)s à monter boire un dernier verre.
Quel gâchis de laisser se perdre toute cette bonne matière à histoires.
Le côté obscur du plumard recèle des pépites d'or, des trésors de belle déception, de bonne désillusion, de chatoyante honte et d'épaisse solitude. Il fallait récolter ces pierres précieuses pour en faire une collection.
Anne Baraou a fait ce travail de collecte. Elle a questionné ses amis et ses connaissances, recherché, enquêté, fouiné à la recherche de nos meilleurs moments de louze et de sexe raté, pour en faire un livre d'histoires vécues.
C'est bien écrit, très drôle, très cruel et très juste. Et le dessin subtil de Fanny Dalle-Rive s'accorde à merveille aux histoires de Baraou. Il ne fait jamais dans la gauloiserie, ou pire, dans l'érotisme. Il se contente d'être juste, précis et expressif, et tape dans le mille à tous les coups.
J'ai raconté mon souvenir de sexe minable à Anne Baraou. Il est dans ce livre, je ne dirai pas de quelle histoire il s'agit, mais je suis presque fier de voir qu'une très lointaine fin de soirée pourrie de 1994 figure désormais dans cet excellent livre.
(Cherchez pas c'est pas l'histoire qui suit).

                                               









(j'ai découpé la page pour que ça tienne sur mon blog).

C'est publié aux éditions de l'Olivius, et c'est en librairie en ce moment.