dimanche 9 février 2014

Organes sensoriels

Au vernissage d'un auteur de bande dessinée. Une femme vient me parler. Elle pose des questions sur mon travail tampographique. Tandis que je me lance dans l'explication fastidieuse de la réalisation d'un cliché photopolymère, je sens que deux masses viennent s'appuyer contre ma poitrine. Je baisse les yeux et je constate que la femme est en train de m'écouter tout en appuyant ses seins contre moi. Je termine mon explication dans cette posture.

La femme s'éloigne. Elle avise un autre dessinateur et va le saluer. Elle prend de ses nouvelles. Tandis qu'il lui répond, elle colle ses deux seins sur la poitrine du type, qui continue à parler comme si de rien n'était. Le manège se reproduit toute la soirée.
En sortant de la galerie, je pense aux vibrisses de certains mammifères, qui permettent à ces animaux de mieux percevoir les obstacles dans la nuit, et de se diriger au mieux dans un environnement trouble.