lundi 8 septembre 2014

Débris


Traces de mon exposition de Bastia de l'an dernier, qui m'a été renvoyée très mal emballée et que j'ai terminé de réduire en purée à coup de marteau et de ciseau à bois, parce que j'étais pas mal en rogne. J'avais collé des dizaines de tampons sur des planches de bois, il ne reste que les traces de papier et de colle.